5 erreurs à ne pas faire avant d’acheter une maison

5 erreurs à ne pas faire avant d’acheter une maison

Voici les 5 erreurs à ne pas faire avant d’acheter une maison ou un condo (appartement). Si vous faites au moins une de ces erreurs cela pourrait vous gâcher votre plaisir  d’avoir une maison et peut être de vous appauvrir. Cela découle du bon sens mais beaucoup oublieront un de ces conseils.

  1. Ne pas avoir votre financement prêt lorsque vous faites une offre.
    Si vous voulez une maison et que vous l’aimez, vous n’avez pas de temps à perdre à chercher le financement. Ayez l’argent cash ou un  financement pré approuvé par votre institution financière.
    S
    i vous aimez la maison, ne partez pas sans déposer votre offre ou sinon l’acheteur suivant le fera. D’innombrables fois au cours de la dernière année, les familles ont éprouvé du chagrin en y pensant. Obtenez votre offre rapidement et réfléchissez-y pendant la négociation. Ne perdez pas la maison de vos rêves ou de votre indépendance financière
  2. Ne pas regarder les maisons avant que vous soyez prêt à faire une offre.
    Apprenez à évaluer la valeur des maisons. Faites du lèche vitrine. Visitez des maisons. Apprenez a négocier sur le prix des maisons. Apprenez des vendeurs et de des agents immobiliers. Il faut avoir cette maturité pour faire une bonne offre à un juste prix.

    Plus vous visiterez des maisons du même type que vous recherchez, plus vous vous sentirez en confiance en signant l’offre du bien convoité.
    En regardant beaucoup de maisons au début du processus, cela vous aidera à apprendre ce que vous recherchez vraiment, à vous exercer à évaluer les maisons à vendre sur le marché avec un certain détachement émotionnel, puisque vous ne devez pas faire d’offre. Ainsi, restez motivé en continuant à aller de l’avant en voyant les maisons arriver et sortir du marché.
    Et cela vaut pour tout acheteur et pas nécessairement pour les primo-accédants. Si vous avez quitté le marché immobilier depuis plus d’un an, vous êtes hors jeu. Vous devez vous pratiquer à nouveau.
     
  3. Sauter ou lésiner sur l’inspection de la maison.
    De nombreux agents immobiliers affirment que cela se produit de plus en plus, en particulier dans un climat où les acheteurs tentent de conclure un accord avant tout le monde. Ne faites surtout pas cette bêtise. Laissez les autres avec des problèmes.
    De plus, certains acheteurs veulent économiser quelques centaines de dollars (sur une maison à plus de 200 000$) en ne procédant pas à une inspection (350$) ou en la faisant inspecter par un membre de leur famille / ami / connaissance qui n’est pas un inspecteur agréé. C’est une très grosse erreur.
    Les raisons pour lesquelles c’est une erreur devraient être évidentes – s’il y a des fuites sur le toit que vous ne connaissez pas, des problèmes de fondations, des problèmes de moisissures ou un certain nombre de raisons pour lesquelles vous ne voudriez pas acheter une maison. Sinon, vous découvrirez ces problèmes un jour mais cela sera trop tard. Les économies de bout de chandelle de 350$ seront insignifiants pour faire des réparations de 5000$ ou 25000$.
     
  4. Écouter aveuglément les conseils d’amis et de membres de la famille.
    Donc vous pensez que vous avez trouvé une maison, mais c’est votre premier fois, et vous pensez que ce serait une bonne idée d’amener un membre de la famille ou un ami à regarder la maison avec vous. Cela peut être une mauvaise décision. En effet, surtout les primo acheteurs (vous), vont visiter 10 maisons après avoir éliminé 50 biens immobiliers sur Internet. Puis ils invitent la connaissance (ami, parents ou l’oncle) à voir la maison.
    Parce que cette connaissance se soucient de vous, de tout problème potentiel qu’elle peut déceler, elle vous en parlera. Et bien que ce soit admirable qu’elle veille sur vous, elle n’a pas regardé 50 maisons sur Internet ou visité les 10 autres maisons. Vos proches fondent leurs décisions sur leur point de vue actuel sur leur situation de vie. Si vous comptez sur des conseils, faites en sorte que la personne passe par le processus autant que vous le pouvez ou faites la participer dès le début du processus.
     
  5. Acheter trop cher une maison; cela arrive trop souvent.
    Certains acheteurs obtiennent un financement pré approuvé et veulent regarder des maisons qui se situent au sommet de leur fourchette de prix, sans y penser. C’est humain !
    Mais vous devriez penser non seulement aux versements hypothécaires mensuels, mais aussi au coût de possession d’une maison (Taxes, assurances, Property manager, entretien, réparation. etc). La maison ne doit pas vous posséder ! Pour les plus averti, c’est le cashflow qui doit primer.

Si vous voulez approfondir le sujet, consultez notre section Formation.

Laisser un commentaire