Stats 2020-04 : Prévision immobilière 2020-2024

Stats 2020-04 : Prévision immobilière 2020-2024

Les experts prédisent un marché du logement plus faible pour toute l’année 2020, mais avec plus de ventes. Les prix devraient se modérer sensiblement cette année, mais l’économie post-virus devrait répondre rapidement à la demande latente. Dans les statistiques de février ci-dessous, le marché montait en flèche. On ne s’attendait pas à une prévision aussi sombre.

Il est probable que les prix chutent dans certaines villes. Dallas, Houston et certaines villes de Floride et de Californie. Ces villes proposent déjà moins d’annonce. L’arrêt économique dû au cornavirus nous montrera comment les acheteurs de maisons en se comporteront. S’ils auront un emploi, un bon ratio dette / revenu et une mise de fonds suffisamment importante pour acheter cette année.

Vous recherchez des statistiques et des prévisions de ventes spécifiques pour les grandes villes: Dallas, Dallas, Los Angeles, New York, AtlantaSeattle, Chicago, Philadelphia, San Diego, Miami, Boston, Bay Area, Tampa SarasotaDenver, and Houston. Voir les prévisions pour du marché immobilier pour la California housing, et la Florida housing markets.

Voir la statistique de février de la NAR

Statistiques nationales sur le logement de février

Les ventes de maisons existantes ont augmenté fortement de 6,5% en février pour atteindre un taux désaisonnalisé de 5,77 millions. C’était une augmentation de 7,2% par rapport à l’an dernier.

Le prix médian des maisons aux États-Unis a augmenté de 8% en glissement annuel pour atteindre 270100 $. Le stock total de logements en mars était de 1,47 million d’unités, en baisse de 9,8% par rapport à février dernier. Les stocks invendus se situent à 3,1 mois, comme en janvier.

Les propriétés étaient sur le marché pendant une moyenne de 36 jours en février, contre 44 jours en février dernier. La moitié des biens immobiliers ont été vendus en moins d’un mois. L’activité de vente a donc été rapide.

Les premiers acheteurs représentaient 32% des acheteurs, ce qui est légèrement moins que d’habitude.

Les investisseurs individuels (pas d’entreprise) représentaient 17% des ventes, et toutes les transactions en cash sont passées à 20% comparativement à 21% en janvier.

RAPPORT SUR LES VENTES DE MAISON UNIFAMILIALE

La NAR rapporte que le prix de vente de maisons individuelles ont augmenté à 350000$ par rapport à janvier et ont augmenté de 7,3% par rapport à l’année dernière. Le prix médian des maisons individuelles s’est établi à 272400$ en février, en hausse de 8,1% par rapport à l’an dernier. Le prix médian d’un condo a augmenté de 7% par rapport au prix de l’an dernier pour s’établir à 249900$.

PRIX DES MAISONS RÉGIONALES

Les ventes de maisons existantes dans le Nord-Est ont chuté de 4,1%, mais les prix ont atteint 295400$, soit 8,2% de plus que l’an dernier. Dans le Midwest, les prix des maisons ont augmenté de 7,9% pour s’établir à 203700$, en hausse de 0,8% des ventes. Dans le sud, les ventes ont augmenté de 7,2% et le prix médian a augmenté de 8,2%. Et dans l’Ouest, les ventes ont bondi de 18,9% tandis que les prix des maisons ont augmenté de 8,1% par rapport à l’an dernier pour atteindre une médiane de 410000 $.

Le graphique ci-dessous indique pour chaque État, le nombre de jours médian sur le marché d’un bien immobilier avant d’être vendu.

Stats USA nombre de jours sur le marché vente immobilier

Le graphique ci-dessous montre que l’offre nationale de biens immobiliers est en baisse en février 2020.

NDLR : On voit bien que la chute a commencé à la mi 2019 et pourtant, tous les agents immobiliers me disaient que le marché est bon.
Achètes 🙁
Bien sûr, je n’ai fait aucun achat en 2019.

Le graphique ci-dessous montre un sondage de la NAR sur la confiance des agents immobiliers au marché immobilier.

NDLR : Vous voyez la dichotomie entre le marché réel et ce que les agents immobiliers pensent. Le jour et la nuit.
Ne faites JAMAIS l’erreur de reposer toutes vos décisions sur l’agent immobilier américain. Svp, consultez notre section Apprendre.

NDLR : C’est une traduction partielle. L’article discute ensuite des prévisions sur l’année 2020 et les années suivantes. Avec ce Covid-19, tout est sujet à changement.

Source : Gordcollins.com